dénaturation


dénaturation

dénaturation [ denatyrasjɔ̃ ] n. f.
• 1846 chim.; de dénaturer
1Didact. Action de dénaturer une substance, d'en changer les caractéristiques. La dénaturation des protéines. Spécialt Changement de structure des polymères biologiques, détruisant leur configuration native.
2Techn. Ajout de substances rendant impropre à l'alimentation. La dénaturation de l'alcool, du sel, du sucre.

dénaturation nom féminin Ajout fait à certains produits (notamment l'alcool), devant être employés à des usages industriels ou agricoles particuliers, d'une substance qui les rend impropres à toute autre destination. (Les alcools dénaturés sont exonérés du droit de consommation.)

dénaturation
n. f.
d1./d Action de dénaturer (une chose).
TECH Opération qui consiste à dénaturer une substance pour la rendre impropre à la consommation alimentaire.
|| BIOCHIM Dénaturation d'une protéine, altération de sa structure.
d2./d Fig. Déformation, altération de la nature d'un fait, d'une idée. Dénaturation d'une théorie scientifique dans un mauvais ouvrage de vulgarisation.

⇒DÉNATURATION, subst. fém.
Action de dénaturer.
A.— [S'applique à une réalité matérielle] La dénaturation [du sucre] se fait aux jours et heures fixés par les agents de la régie (BOULLANGER, Malt., brass., 1934, p. 79).
1. BIOCHIM. Réarrangement d'une protéine, d'une substance protéique native par des procédés physiques ou chimiques. En 1866, Korber et Von Kruger constatèrent que l'hémoglobine du fœtus est plus résistante à la dénaturation alcaline que celle de l'adulte (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 611).
2. CHIM. et PHYS. NUCL. Opération par laquelle on dénature le combustible d'un réacteur en y incorporant certains isotopes, pour en ralentir la fission; traitement thermique opéré sur les résidus de fission et destiné à en réduire l'activité. Cette notion de dénaturation fut abandonnée rapidement en raison des progrès réalisés dans le domaine militaire permettant sans doute l'utilisation du plutonium, même assez riche en isotope 240 (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 66).
B.— [S'applique à une entité abstr.] Dans cette société individualiste la propriété individuelle subit un refoulement incessant et une incessante dénaturation (JAURÈS, Ét. soc., 1901, p. LVI).
Rem. Le terme peut aussi s'appliquer à une personne, à un aspect de l'être humain, et désigner la « perte pour l'homme de l'état de nature ». Dira-t-on avec Rousseau que ce passage de l'état de nature à l'état civil, de la psychologie à la sociologie ne peut se produire continûment, mais qu'il implique une dénaturation de l'homme (VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p. 113).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1847 « action de rendre un produit impropre à la consommation » (BESCH. Suppl.); [av. 1865 (Proudhon, s. réf. ds Lar. 19e)]; 2. 1859 « action de dénaturer » (A. PESCHIER, Suppl. au dict. complet des lang. fr. et all. de Mozin); 1865 (PROUDHON, Pornocratie, p. 257 : la dénaturation de la famille); 3. 1959 nucl. (PIR. Atom.). Dér. du rad. de dénaturer; suff. -(a)tion. Fréq. abs. littér. :3.

dénaturation [denatyʀɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1847; de dénaturer.
1 Action de dénaturer (une substance), d'en changer les caractéristiques.
1 Ils (les morts) ne sont jamais utiles à la patrie, mais l'abolition de ta vie sert à ceux qui manœuvrent l'idole : c'est la dénaturation des hommes (même principe que pour le blé).
J. Giono, les Vraies Richesses, p. 219.
2 L'abondant été de l'homme
Que celui qui suivit l'établissement par ses soins des premières dénaturations
En faisant la part de l'aveuglement.
René Char, le Marteau sans maître, p. 85.
2 Techn. || La dénaturation de l'alcool, du sel, du sucre…, opération par laquelle on ajoute à ces produits des substances qui les rendent impropres à l'alimentation afin de les réserver à des usages industriels.
3 Sc. Opération par laquelle on incorpore à un mélange fissible des isotopes non fissibles (dénaturants) pour ralentir la fission.Traitement thermique opéré sur des résidus de la fission, destiné à en réduire l'activité.
tableau Vocabulaire de la chimie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Denaturation — Dénaturation En biochimie, la dénaturation est le processus par lequel une macromolécule biologique, acide nucléique ou protéine, perd sa conformation tridimensionnelle normale. Cette conformation tridimensionnelle est le plus souvent nécessaire… …   Wikipédia en Français

  • Denaturation — may refer to: Denaturation (biochemistry), a structural change in macromolecules caused by extreme conditions Denaturation (fissile materials), transforming fissile materials so that they cannot be used in nuclear weapons Denaturation (food),… …   Wikipedia

  • denaturation — denaturation. См. денатурация. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • denaturation — 1882; see DENATURE (Cf. denature) + ATION (Cf. ation) …   Etymology dictionary

  • denaturation —  Denaturation  Денатурация  1. Разделение цепей двухцепочечной молекулы ДНК или РНК.  2. Разрушение пространственной структуры белка, сопровождающееся потерей его биологических функций. Белок с развернутой, беспорядочной укладкой цепи называется… …   Толковый англо-русский словарь по нанотехнологии. - М.

  • Dénaturation — En biochimie, la dénaturation est le processus par lequel une macromolécule biologique, acide nucléique ou protéine, perd sa conformation tridimensionnelle normale. Cette conformation tridimensionnelle est le plus souvent nécessaire pour que les… …   Wikipédia en Français

  • denaturation — See denaturant. * * * Biochemical process modifying a protein s natural configuration. It involves breaking many weak (hydrogen and hydrophobic) bonds (see bonding) that maintain the protein s highly ordered structure. This usually results in… …   Universalium

  • dénaturation — (dé na tu ra sion) s. f. Action de dénaturer. La dénaturation d une substance. La dénaturation des alcools, opération qui se pratique pour les importer en exemption des droits, quand ils doivent servir à l éclairage. ÉTYMOLOGIE    Dénaturer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉNATURATION — n. f. T. de Chimie Action de dénaturer certaines substances pour les rendre impropres à l’alimentation et les réserver à un usage industriel. La dénaturation de l’alcool …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • denaturation — denatūravimas statusas T sritis chemija apibrėžtis Biopolimero natūralios aktyvios struktūros suardymas. atitikmenys: angl. denaturating; denaturation rus. денатурирование …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.